Accès à l'Extranet client

Qu'est-ce que le LIBOR ?

Qu'est-ce que le LIBOR ?

 

 

Publié pour la première fois en 1986, le LIBOR, London InterBank Offered Rate,est un taux d'intérêt moyen, indicatif, auquel une sélection de banques (le panel) veulent s'accorder mutuellement des prêts sur le marché financier londonien.

 
Bien que l'on parle souvent du Libor, il existe en réalité 150 taux Libor différents. Le Libor est en effet calculé pour 15 durées différentes (allant de 1 jour à 12 mois) et pour 10 devises différentes. On parle ainsi de Libor dollar américain, Libor yen ou Libor euro. Les taux Libor officiels (bbalibor) sont publiés 1 fois par jour vers 11h45 heure de Londres pour le compte de la British Bankers' Association (BBA) par Thomson Reuters.

 
La sélection du panel de banques se fait chaque année par la British Bankers' Association (BBA) avec l'aide du Foreign Exchange and Money Markets Committee (FX&MMC). Pour chaque devise, un panel est composé d'au moins 8 et maximum 16 banques qui, dans la devise en question, sont considérées comme déterminantes pour le marché financier londonien. Les banques sont alors évaluées selon le volume de marché, la réputation et la connaissance présupposée de la devise concernée.

 
Le Libor est considéré comme le principal benchmark dans le monde pour les taux d'intérêt à court terme. Sur les marchés financiers professionnels, le Libor est utilisé comme taux de base pour un grand nombre de produits financiers tels que futures, options et swaps. Les banques utilisent également les taux Libor comme taux de base pour définir les taux d'intérêt sur les prêts, comptes d'épargne et hypothèques

 
Le Libor euro est très peu utilisé puisque pour cette devise l'indice de référence est l'EURIBOR ,Euro Interbank Offered Rate. Il s'agit du taux d'intérêt moyen auquel 57 banques européennes de premier plan se consentent des prêts en euros. L'Euribor existe depuis 1999, l'année de l'introduction de l'euro. Son prédécesseur était un taux journalier similaire publié sous le nom d'Aibor. Il existait en outre des taux de référence locaux dans plusieurs pays, comme le PIBOR en France et le Fibor en Allemagne.

 
Il y a quelques jours, on apprenait la banque Barclays avait manipulé le taux du Libor pour cacher aux autres banques et au média ses difficultés de financement. La Barclays aurait agi sur les conseils de Paul Tucker, le numéro deux de la Banque d'Angleterre. Selon un document interne à la Barclays, Tucker aurait déclaré à Diamond qu'il n'était « pas toujours nécessaire » que Barclays affiche des taux « aussi élevés ».

 
De plus, certains éléments semblent indiquer que Barclays n'aurait pas été la seule à mentir sur ses taux de financement, mais qu'il pourrait s'agir d'une action de consors de plusieurs banques (seraient impliqués notamment HSBC, Citigroup, RBS, UBS,voire Deutsche Bank et Société Générale) qui auraient manipulé le Libor, à la hausse comme à la baisse, afin de générer plus de profits. Il faut dire qu'une multitude de produits financiers dépendent directement du Libor, y compris des crédits accordés aux particuliers et aux entreprises. On estime à plusieurs centaines de milliards de dollars les sommes qui sont échangées chaque année sur la base de ces taux. Soit de 5 à 10 fois le PIB mondial annuel!

 

Publié le 03/10/2012

Commentaires

Soyez le premier à commenter cette publication

Pseudo
Email

L'adresse email n'est pas affichée publiquement, mais permet à l'avocat de vous contacter.

Commentaire
(copiez le numéro situé à gauche dans cette case)
Publier